SATUREJA MONTANA

Sarriette

Sarriette

La sarriette est la petite plante aromatique des jardins des couvents et on la cultive depuis le IXe siècle. Les Romains appréciaient déjà cette plante pour son effet stimulant sur la digestion. La sarriette se cultive autour de la Mer Noire et en Europe du Sud, mais est originaire de l’Asie Mineure. La sarriette des jardins est une plante annuelle et est moins aromatique que la sarriette des montagnes qui est vivace.

 

Cuisine Imhof


La sarriette a un parfum poivré et acidulé, avec une légère note de thym. On l’utilise majoritairement pour des plats corsés. Idéal pour les haricots, plats à base de champignons (sauf champignons de Paris), soupes de poisson, salade de pommes de terre, pommes de terre rôties, hamburgers, fromage frais, truites, salade de concombres, sauces, légumes confits ainsi que pour l’assaisonnement de sauces, vinaigres et huiles. Utiliser parcimonieusement la sarriette fraîchement hachée. Se marie au romarin, thym, marjolaine, origan, sauge, fenouil, laurier. Est une composante du mélange d’herbes de Provence. Tendance : assaisonner les côtelettes grillées de veau ou de porc marinées dans une huile ou une sauce tomate avec de la sarriette.

 

Fiche signalétique


Nom (fr.)
Sarriette
Genre / nom (lat.) Satureja hortensis
Famille Lamiaceae
Plante annuelle à bisannuelle
Autres noms Poivrette, Pèbre d’ai, savourée, sadrée, herbe de Saint Julien, Savory (angl.), Bohnenkraut (all.), Santoreggia annua (ital.)
Récolte    Juin à septembre
Récolte Juin à septembre
Floraison : juillet à octobre
Utilisation Feuilles, tiges, fleurs
Pousse / variétés Grandeur : 30 à 50 cm
Autres indications

Autres indications

Conservation

La durée de conservation de la sarriette est courte. Mettre dans un sachet plastique en laissant de la place ou vaporiser avec de l’eau fraîche et emballer dans un tissu en coton ; conserver dans le compartiment à légumes du frigo.

Plante

La sarriette a besoin d’un sol nutritif et aéré. Elle aime les lieux ensoleillés et fleurit dès juillet. A récolter juste avant ou pendant la floraison, c’est à ce moment que l’arôme est le meilleur. On peut toujours couper les feuilles et les tiges juste avant l’utilisation. Il faut protéger la sarriette des montagnes du gel. La sarriette pousse aussi sur le balcon : après l’achat, retirer la plante du contenant et la replanter dans des pots plus grands ou dans des caisses pour offrir suffisamment de place aux racines.

Propriétés médicinales

La sarriette stimule l’appétit, apaise l’estomac et a un effet antiseptique et expectorant, elle calme la toux et aurait aussi des vertus aphrodisiaques.

Recettes

Plats à base de haricots / cornichons au sel / salade de pommes de terre / Tschubritza – mélange d’épices bulgare